Héritiers du makoa loa

Guilde jeu de rôle trolle - World of Warcraft - Serveur EU-Kirin Tor
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Restés en arrière

Aller en bas 
AuteurMessage
Jum'Sha

avatar


MessageSujet: Restés en arrière   Mer 19 Sep 2018 - 21:13

Jum'sha passait la soirée dans la hutte lorsqu'il s'était dirigé vers un feu de camp qu'il jugeait trop proche, dans l'oasis qui lui offrait ses fruits. Il approchait de ses "voisins" et, de peur d'être pris pour un centaure il annonça son arrivée. "Holà! J'suis ami ne tirez pas." Son sang se figea quand il entendit des bruits de précipitation, le feu s'éteindre et des pas qui s'éloignaient en courant. S'était-il mis à découvert face à des ennemis? Depuis quand avait-il relâché son attention? Il resta quelques instants immobiles, ramassés sur lui-même au milieu des fougères, dressant l'oreille... Rien si ce n'est la vie nocturne de l'oasis.

L'inspection du feu de camp lui rapportait assez d'éléments. Une carcasse d'animal rôtie au feu, des traces de bottes, un couteau laissé sur place et un tissu bleu et or déchiré en lanière... Des bandages de fortunes dans un tabard de l'alliance.

Il suivait les traces des alliés jusqu'à la tour de guet au nord de la croisée. Lui vint un éclair de lucidité : Il ne maîtrisait pas la savane comme un maîtrisait la jungle et ils étaient visiblement cinq. Il ne serait pas de taille à les arrêter. Il décide de bifurquer à droite, se dirigeant vers la Hutte de Wa'ai, espérant y trouver de la compagnie.

Sur place il fût rejoint par Szi'ji, Zakkari et Acrae. Lorsqu'il fit l'exposé de la situation Acrae étirait un sourire en coin. "La croisée paie pour chaque éclaireur ou espion de l'alliance mort." Ils arrivèrent à un consensus : Trouver ces alliés et les traquer. Ils étaient plus nombreux mais ils ne connaissaient pas les terrain comme Acrae.

La traque ne fût pas longue, une fois qu'ils aient rejoint les pas des humains, ils trouvèrent rapidement un petit feu de camp discret entre les arbres près du défilé qui menait à Orneval. En face, au pieds d'une des collines des tarides se trouvait un relais de la Horde abandonné. De là les Trolls commencèrent à mettre au point un plan pour débusquer cette racaille.


L'idée venait d'Acrae, porter un tabard de la Horde et faire mine de patrouiller. Evidemment que ces peaux-roses ne résisteraient pas à l'envie de tomber sur un grunt. C'est Jum'sha qui prit une torche et enfila le tabard. Plusieurs tentatives pour attirer la racaille hors du bois semblaient infructueuses... Il ne voyait pas le gnome qui faisait le tour dans les hautes herbes pour le poignarder, c'est Zakkari qui lui sauva la mise avec un sort de sarment. Jum'sha sursaute lorsqu'il entends la petite chose se plaindre. Au même moment un coup de feu retentit et Jum'sha tomba à la renverse. La suite était confuse pour lui... La balle avait traversé un poumon et il rampait dans l'herbe. Szi'ji et Zakkari vinrent pour l'aider à se replier, Acrae elle, tirait en direction des coups de feu avec son arc, par deux fois elle fit mouche. Les deux groupes prirent la fuite, les Trolls se mirent à l'abri dans le relais abandonné, les peaux roses avaient prit la fuite avec un camarade sur les épaules. Le gnome lui, servait de goûter pour Mu'ka, le raptor de Szi'ji.

Avec l'aide de Zakkari Jum'sha avait été stabilisé, la régénération ferait le reste et Szi'ji montait la garde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wa'ai
Admin
avatar

Localisation : Hutte des Tarides
Rôle : Grande prêtresse du makoa loa

MessageSujet: Re: Restés en arrière   Dim 23 Sep 2018 - 17:06

Le lendemain,
La Croisée



Acrae repartait de la plateforme commerciale des Tarides, devenue entrepôt militaire de ressources, les mains vides. Pourtant, malgré les heures écoulées depuis leur combat dans la nuit, les "trophées" qu'elle avait rapportés étaient encore dans un état tout à fait acceptable. La grosse tête balafrée de sang séché, aux oreilles décollées et yeux globuleux, ainsi que la main à quatre doigts boudinés, qu'elle avait découpés avant que Mu'ka le raptor ne boulotte tout le cadavre de la gnome embusquée, avaient été présentés aux grunts en charge de la Croisée.

- En v'là une !
- Qu'est-ce que tu nous amènes là, trollesse ?
- Une "bleue" d'éliminée. Une racaille peau-rose en moins dans les Tarides. J'viens toucher une prime pour une espionne de l'Alliance abattue.


Perplexes, les deux grunts orcs avaient observé alternativement la jeune sombrelance et sa "prise".

- Où l'as-tu trouvé ?
- Ils étaient retranchés dans un flanc de colline, près du Rempart de Mor'shan. Enfin, avant ça, z'étaient planqués dans une oasis pas loin.
- Ils ? Ils étaient plusieurs ?
- Affirmatif ! Cinq ! On les a débusqué et on a réussi à avoir celle-là mais l'z'autres s'sont enfuis et...
- Enfuis ?!
- Ouai mec, je sais c'est dommage... On voulait tous les coincer et les abattre un par un mais ils ont eu la crève-peur, ils ont directement couru vite-net dans les reliefs au nord, on avait un blessé, on n'a pas pu les rattraper.
- Et tu oses demander une prime ? Te rends-tu compte à quel point leur fuite est grave ? A l'heure qu'il est ils ont peut-être rejoint une de leur base et communiqué des informations capitales ! La prochaine fois, laissez faire les pros.
- On cherchait seulement à aider !


Spoiler:
 

L'un des deux orcs l'avait regardé en secouant la tête d'un air réprobateur tandis que le second avait soupiré longuement par les narines dilatées en tâchant de se calmer, puis avait reprit d'une voix lourde :

- Nos effectifs sont maigres, le gros des troupes de l'armée est dispersé sur plusieurs fronts. Pendant que les troupes sont déployées dans les îles des mers du sud ou en Arathi, Kalimdor reste avec des défenses limitées. Vous faites de votre mieux pour aider, j'apprécie. Mais tes potes et toi, vous êtes des civils, vous n'avez pas l'entrainement tactique, ni stratégique. Alors la prochaine fois, si vous notez une activité suspecte, contentez-vous de nous faire parvenir l'information à la Croisée ou à Orgrimmar. Et restez en dehors de ça. On s'en chargera.

Ainsi, la trollesse s'était fait passer un savon par les grunts et en plus elle rentrait bredouille en guise de leçon. Elle aurait dû s'y attendre. Même si leurs intentions étaient louables, l'orc avait sans doute parler-vrai. Les Héritiers avaient laissé filer des mouchards peaux-roses sans avoir vraiment poussé pour les poursuivre. Leur intérêt avait seulement été de les éloigner de leur hutte, mais à l'échelle de la guerre, une seule hutte ne vaut pas des informations emportées par l'ennemi.

La chasseresse haussa les épaules et se dépêcha d'aller rejoindre Jum'sha à la hutte. Le Scalp-rouge avait été touché et avait besoin d'un peu de temps de récupération pendant que la régénération trolle faisait effet et le remette rapidement sur pieds.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoires-trolles.forumactif.com
Gomgo

avatar

Rôle : Danseur (Moine)

MessageSujet: Re: Restés en arrière   Ven 28 Sep 2018 - 0:25

Ce soir là, Zakkari était encore reparti de la hutte, sans un mot, c'était devenu une habitude qui n'inquiétait plus les trolls du Makao Loa. Le troll était connu pour être tourmenté, tantôt fou, tantôt simplet, et s'il avait -peut-être- fait l'erreur de choisir le mauvais "loa" pour partager sa chair et son âme. Mais sans qu'on sache vraiment par quel talent, il était insensible à toute forme de manipulation, aussi insidieuses soient-elles et il avait visiblement refusé la place qu'il avait devinée prévue pour lui, pourtant humble dévot.

En l'absence d'Ama'tem qui était ensommeillée en lui, son cœur était devenu plus lourd que son propre corps à mesure que le temps passait, à tel point qu'il choisi de lui céder ce dernier sans lutter davantage, une fois retourné en Strangleronce. Ainsi, sa vie ne serait pas moins compliquée, mais il pourrait enfin retrouver la jungle qu'il n'aurait finalement jamais dû quitter et qui lui manquait tant. Seuls les astres pouvaient encore espérer qu'il soit plus heureux comme ça, à présent.

Quelque soit ce qu'il avait accepté de devenir pour servir son Dieu, il se rappellerait à jamais ce que Wa'ai et sa tribu avaient pu partager avec lui pendant ses passages furtifs à la grande hutte de famille du Makao Loa, de riches souvenirs à jamais gravés dans leur mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wa'ai
Admin
avatar

Localisation : Hutte des Tarides
Rôle : Grande prêtresse du makoa loa

MessageSujet: Re: Restés en arrière   Lun 8 Oct 2018 - 15:05

Les journées dans les Tarides se suivaient et se ressemblaient, entre tâches quotidiennes de chacun et repos autour d'un feu le soir. La hutte de la vieille prêtresse n'était pas aussi animées qu'elle avait pu l'être des mois auparavant, mais elle demeurait relativement fréquentée.


Szi'ji, Zakkari, Jum'sha et Acrae avaient même reçu la visite du druide tauren Moasi Cours-la-brume de la tribu Corne-rouge, venu prendre des nouvelles des Héritiers et partager des informations sur la guerre et son évolution.

Acrae avait entendu des grunts marmonner qu'un récent incendie dans un entrepôt de Tranchecolline avait fait partir en fumée de précieuses réserves de nourriture et de matériel entreposées là. Les rumeurs laissaient penser que des saboteurs de l'Alliance étaient derrière cette catastrophe. Les peaux-roses tentaient de supprimer les ravitaillements et l'effort de guerre de la Horde par tous les moyens.


Quant au sud des Tarides, la situation dépassait le simple espionnage ou sabotage. D'après les informations de Moasi, le Fort-Triomphe et Bael Modan avaient été réhabilités et étaient occupés par des contingents de l'Alliance pour faire campagne contre Mulgore. Bien que le gros des troupes de la Horde fut mobilisé sur le front de guerre des Royaumes de l'Est à l'heure actuelle, les escadrons défendant les Tarides parvenaient à tenir en respect les régiments - également de faibles envergures - de l'Alliance et leurs assauts pour l'instant, la situation s'enlisant en guérillas et tactiques harcèlements éclairs entre les deux armées.

Dans cette atmosphère d'incertitude et de tension croissante, le moindre retard ou absence d'un proche ou ami venait immanquablement à faire craindre le pire. Alors qu'un apprenti féticheur devant collecter des échantillons pour Maître Gadrin manquait à l'appel à Sen'jin, Acrae dépêcha les trolls de la hutte à la Croisée avec elle pour retrouver sa trace.

La piste les mena dans l'une des oasis des Tarides, les bassins oubliés. L'apprenti féticheur troll fût retrouvé, non pas captif des centaures, mais de fulgurantes et strangulantes plantes rampantes. Leur présence paraissait se renforcer dans ce lieu gorgé de vie et d'énergie vivifiante au fil de ces derniers mois. Les lacs souterrains qui alimentaient les oasis étaient-ils en train de se saturer de mauvais vaudou ? Les échantillons récupérés pour Maître Gadrin apporteraient peut-être des réponses pour les féticheurs sombrelances.


Le lendemain de cette intervention, c'est Zakkari qui disparut à son tour, alors qu'il logeait à la hutte de Wa'ai depuis son retour. Aucun indice à la hutte ne laissait penser qu'il avait été agressé sur place, mais Acrae s’inquiéta que le groupe d'espions peaux-roses qu'ils avaient combattu jusqu'à la frontière d'Orneval ne l'ait retrouvé et se soit vengé. La Sombrelance tenta de ne rien laisser paraître, priant les loas pour que l'étrange change-forme soit parti vadrouiller de son côté comme il en avait l'habitude, mais elle revenait régulièrement à la hutte, même seule, dans l'espoir de revoir la silhouette dégingandée et d'être soulagée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoires-trolles.forumactif.com
Jum'Sha

avatar


MessageSujet: Re: Restés en arrière   Lun 8 Oct 2018 - 17:33

Jum'sha observait Acrae aller et venir régulièrement entre Sen'jin et la Hutte, il avait remarqué l'absence soudaine de Zakkari. L'une de ses premières pensées était bien sombre. "Qu'il aille au diable." se disait-il souvent en aspirant la fumée âcre de sa pipe, une canne à pêche dans les mains.

Si il a déployé des efforts pour aider Zakkari, des efforts pour le comprendre et des efforts pour le faire convenir à sa définition d'un vrai troll... Sa relation avec ce dernier a très mal tourné dernièrement, le troll craintif imaginant Jum'sha tenter de l'égorger dans son sommeil. Le Scalp-rouge avait été blessé de l'entendre. Mais furieux de l'entendre impliquer à Acrae qu'il serait un menteur et un manipulateur, c'était comme un poignard dans le dos et effectivement à cet instant là, il avait pensé à tuer Zakkari pour oser le dire.

Mais il n'en a rien fait. Il s'était simplement éloigné, prenant conscience de l'attachement de la Sombrelance pour un ami un peu idiot. Sans ça, sa nature profonde l'aurait sûrement poussé à mettre fin à ses jours.

Quelques jours à peine après son départ, Jum'sha ne ruminait déjà plus cette histoire, il s'était simplement trop ouvert à un Troll qui avait trahit sa confiance, il ne représentait plus rien pour lui. Cependant il notait l'inquiétude d'Acrae, c'est pourquoi quand ils étaient ensemble il tentait de la rassurer. "Avant que nous nous disputions il m'expliquait ce besoin constant de retourner à Strangleronce. Il est certainement parti là-bas." "Quoi qu'elle soit, Ama'tem le garde." "Il sera là où il estime être sa place."...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Restés en arrière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Restés en arrière
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pas en arrière, deux pas en avant ...
» La vie ne se comprend que par un retour en arrière, mais on ne la vit qu'en avant. (pv)
» osé n°3 (technique de course à pied)
» Liste des Capitouls
» Modérer ce n’est pas si compliqué !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Héritiers du makoa loa :: Vies de trolls :: Histoires autour du feu-
Sauter vers: