Héritiers du makoa loa

Guilde jeu de rôle trolle - World of Warcraft - Serveur EU-Kirin Tor
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Archéologie zandalari

Aller en bas 
AuteurMessage
Wa'ai
Admin
avatar

Localisation : Hutte des Tarides
Rôle : Grande prêtresse du makoa loa

MessageSujet: Archéologie zandalari   Sam 15 Sep 2018 - 21:39

Liste des objets d'archéologie zandalari.

Citation :


Sarbacane des Sephraks

Les Trolls du désert qui vénéraient Sephraliss se servaient de ces sarbacanes pour chasser leur proie, qu’il s’agisse d’une bête ou d’un de leurs congénères. Les fléchettes étaient enduites d’un poison qui paralysait la victime avant de la tuer en moins d’une minute. On évoquait fréquemment « la piqûre de Sephraliss » devant les enfants pour les discipliner, comme l’illustre cet ancien poème : « Si un jeune succombe à l’appel de la révolte, de la colère ou du vice, les vents de Vol’dun lui apporteront la piqûre de Sephraliss ».

Citation :


Masque vaudou de Bwonsamdi

Pour honorer le Loa de la mort, les Zandalari portaient ces masques rituels dans le cadre de leur cérémonial liturgique. En fonction de son humeur, Bwonsamdi répondait à leurs prières ou les maudissait en leur infligeant d’atroces souffrances. Protecteur des morts, ce Loa conduit les esprits de ses disciples jusqu’en son royaume, de « l’Autre côté ».

Citation :


Chaperon de grand apothicaire

Dans l’empire zandalari, les adeptes de l’alchimie ont fondé une société très fermée baptisée « Shadra’Zan ». L’intronisation au sein de la guilde passait par un rituel au cours duquel la nouvelle recrue devait boire une potion concoctée à partir de son propre sang. Si elle en supportait les effets, elle était jugée digne de partager les secrets de ses condisciples.

Citation :


Idole de Rezan

À travers les âges, de nombreux rois se sont succédé à la tête de l’empire zandalari. Tous, ils ont su rester humbles devant les Loas, et rendaient hommage à Rezan, le plus puissant d’entre eux. Si ce dernier privilégie l’action à la parole, il a un sens de l’honneur très développé qui confine à la rancune lorsqu’on a le malheur de lui manquer de respect.

Citation :


Urne de passage

À l’époque où le conseil des tribus vivait ses derniers instants, une peste de sang se déclara qui décima des milliers de Trolls. Trop contagieux pour faire l’objet de funérailles en bonne et due forme, les corps furent brûlés et leurs cendres conservées dans des urnes spécialement prévues à cet effet. Au fil du temps, cette coutume fut définitivement adoptée par les Zandalari.

Citation :


Vase akun’jar

Les Zandalari vénèrent un vaste panthéon de puissants esprits tutélaires appelés Loas. Parmi eux, le grand lézard-tonnerre Akunda, Loa des tempêtes et du renouveau, incarne la tourmente dont le pouvoir permet d’évacuer regrets et chagrins.

Citation :


Totem sanguin

Après la grande peste, la fascination de certains pour la magie du Dieu du sang perdura et ils testèrent ses pouvoirs afin de les perfectionner. Parmi ces reliques figurait un totem qui, une fois saturé d’énergie, absorbait non seulement la force vitale de leurs ennemis, mais les vidait aussi de leur sang pour en imprégner le lanceur de sorts en induisant chez lui une batterie de mutations inhabituelles. Ainsi apparurent ceux que les Zandalari appellent les « Trolls de sang ».

Citation :


Jeune navrecorne

Les Zandalari sont réputés pour leur savoir-faire en matière de dressage, et le navrecorne figure en bonne place parmi leurs meilleurs alliés au sein du règne animal. Avec sa cuirasse hérissée de pointes, cette créature bénéficie d’une bonne protection, à la fois pour elle-même et pour son cavalier. La coutume voulait que son futur maître soit le premier à la voir au moment de l’éclosion.

Citation :


Cruche coassante

En temps de guerre, les Zandalari ont affronté maints ennemis redoutables, voire invincibles. Leurs féticheurs façonnaient ces récipients maudits avant de les invoquer par magie en divers lieux au sein du camp ennemi. Peu après, une nuée de grenouilles en jaillissait, semant chaos et confusion dans les rangs adverses. Ce qu’ils ne savaient pas, c’est que ces bestioles étaient porteuses d’une pestilence qui aurait tôt fait de décimer leur armée et de les forcer à capituler ou à battre en retraite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoires-trolles.forumactif.com
 
Archéologie zandalari
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un peu d'archéologie...
» La collection Archéologie du Monde et du National Geographic
» Vicomté de Crest
» archétypes
» MULTI: quel archétype ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Héritiers du makoa loa :: Se renseigner :: Mur de la connaissance-
Sauter vers: