Héritiers du makoa loa

Guilde jeu de rôle trolle - World of Warcraft - Serveur EU-Kirin Tor
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Celle qui s'est perdue

Aller en bas 
AuteurMessage
Zen'Khan

avatar

Rôle : Maléficieur

MessageSujet: Celle qui s'est perdue   Sam 16 Juin 2018 - 22:45

Igazi avait toujours eu une très bonne mémoire. Ce que certains auraient pu y voir un don lié au savoir, elle n’y voyait qu’un moyen de plus de se maudire elle-même. Ressassant dans ses longs moments de silence, ce qui au cours de ses voyages solitaires aurait pu être des moments de réflexions enrichissantes. Il n’en était rien.

Pas une journée ne passait sans qu’elle ne se remémore un épisode de sa vie troublée. Celui qui revenait le plus souvent était aussi le plus traumatisant. Encore aujourd’hui lorsqu’elle fermait les yeux elle s’en rappelait comme si tout cela s’était déroulé hier. Ces images défilant dans sa tête aussi clairement que si la scène se passait sous ses yeux.

Encore là elle se voyait, petite enfant au milieu de son village natal. Elle jouait avec son frère Jum’Sha lorsque des cris commencèrent à se faire entendre vers l’entrée des antiques ruines de Zul’Kunda. Deux flots de Scalp-Rouge s’étaient formés alors. Les trolls désarmés, les enfants et les vieillards d'un côté, tandis que les guerriers se ruaient vers le bruit des combats. L’entrée était bien gardée. Et aucun des attaquants ne pouvait franchir facilement les défenses des vaillants guerriers Scalp-Rouge.

Mais… surgis de nulle part, les guerriers ennemis firent face à la colonne des trolls fuyants. Dans leurs armures rouges et avec leurs longues lances. Les Atal’Ai fendirent la foule en blessant et tuant ceux qu’ils rencontraient. Certains d’entre eux, moins armés, se jetaient sur les enfants sans surveillance ou tuaient les parents au passage. La foule de Scalp-Rouge désarmés se transforma en cohue totale, tous fuyant du mieux qu’ils pouvaient la violence des combats en traître. Igazi tenait la main de son frère mais les bousculements de la foule paniquée la firent lâchée prise. Elle tomba dans une ultime bousculade à quatre pattes sur le sol, le temps de relever la tête et Jum’Sha avait déjà disparu. Elle n’eut même pas le temps d’ouvrir la bouche pour l’appeler que l’un des Atal’Ai la prit par la taille. L’emportant sans ménagement comme quelques enfants et plusieurs prisonnier blessés ou intacts, tout du moins vivants encore. Les ravisseurs franchirent les murs de ruines et s’enfuirent à travers la jungle dense.

Igazi se souvenait très bien du voyage qui s’ensuivit jusqu’aux Marais des Chagrins. Après ces quelques jours de déplacements à marche forcée, les Atal’Ai grimpèrent la pyramide à demi-engloutie du temple d’Atal’Hakkar en passant par une passerelle de bois et déposèrent les prisonnier aux pieds d’un grand troll aux allures fières, aux scarifications nombreuses et dont une large balafre fendait l’entièreté de son visage en biais. Le chef troll inspecta les prisonniers du raid sur Zul’Kunda et déclara en souriant aux enfants tremblant de peurs, affamés : «  Knal’Jin il est content de vous ! Emmenez les gamins à l’intérieur du temple et initiez-les. Les autres feront un excellent sacrifice à Hakkar ! ». Il fit un bref signe de la main qui permit aux Atal’Ai de s’exécuter. Encore une fois Igazi fut ballotée sans pouvoir parler ou même hurler, tant la peur et la peine lui étreignaient le cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Celle qui s'est perdue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Héritiers du makoa loa :: Vies de trolls :: Mémoires personnelles-
Sauter vers: