Héritiers du makoa loa

Guilde jeu de rôle trolle - World of Warcraft - Serveur EU-Kirin Tor
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le venin du ravasaure

Aller en bas 
AuteurMessage
Jilanthy

avatar


MessageSujet: Le venin du ravasaure   Mar 12 Juin 2018 - 14:29


"Alors, c'est prêt ?"

La voix venait d'un Elfe de la nuit, penché au-dessus d'un petit chaudron, d'où une sorte de soupe bouillonnait paresseusement. De l'autre côté, un Tauren avait la même posture. Devant, assise sur ses genoux, une Trollesse à la grande crête bleue remuait le mélange avec précaution.

Cela faisait des heures maintenant que Jilanthy préparait une potion. Elle en était au point final. Elle leva les yeux vers l'Elfe.

"Oué, la potion elle est prête mais Jilanthy elle sait pas si ça va fonctionner. Il faut d'abord laisser refroidir et remplir les fioles."

Elle retira le peit chaudron du feu et le posa à côté. Après quelques heures pendant lesquelles elle s'entraîna, elle revint vers le chaudron accompagnée de ses maîtres. La potion était froide. Elle remplit une dizaine de fioles. Puis, se relevant, elle se tourna vers les deux druides :

"- Voilà, Jilanthy elle a fini. Mais elle sait toujours pas si ça va fonctionner.
- Il n'y a qu'un moyen de le savoir, sourit le Tauren.
- On va les tester, renchérit l'Elfe.
- Mais ça pourrait vous tuer, c'est du venin de raptor dedans.
- Tu nous maintiendras en vie, dit le Tauren, toujours souriant, semblant même s'amuser.
- Mais Jilanthy elle apprend encore pour le soin.
- Et bien ça fera un bon test, si tu nous maintiens en vie jusqu'à ce qu'on soit immunisé, alors, tu pourras partir en Tanaris.
- Mais..."

Le Tauren leva sa main interrompant la druidesse, lui signifiant qu'il n'y avait pas à discuter.

"Nos vies sont entre tes mains, Jilanthy, dit l'Elfe avec un sourire faisant ressortir le côté félin du druide."

Sans plus attendre, les deux Shandos se saisirent chacun d'une fiole, les entrechoquèrent pour trinquer et les vidèrent d'un trait. Le venin de Ravasaure n'étant pas un venin bénin, les crampes se firent sentir assez rapidement, et les deux s'écroulèrent en se tortillant. Ils se mirent à transpirer, pris d'une fièvre soudaine. Contrairement à ses propres attentes, Jilanthy resta calme et s'occupa de ses maîtres. Faisant appel aux loas des arbres et au Makoa Loa pour l'aider, elle calma les souffrances de ses maîtres. Au bout d'un moment, les deux s'endormirent mais leur sommeil fut agité. La Trollesse ne dormit pas de la nuit, veillant sur eux.

Au petit matin, l'état des deux druides étaient stables, mais au réveil, les deux avaient l'impression d'avoir la gueule de bois. Après s'être restaurés et lavés, ils revinrent vers une Jilanthy épuisée.

"Bon, dit l'Elfe avec un regard espiègle, il est temps de savoir si ça a fonctionné. Appelle Jibjib."

La Trollesse s'exécuta et le ravasaure arriva en sautillant. Il était maintenant habitué à la présence des Taurens, des Elfes et des Worgens. Les deux shandos s'approchèrent quand même doucement, et posèrent leur paumes nues sur le cou du raptor, suintant de venin. Aucune réaction. Les deux druides sourirent et félicitèrent Jilanthy.

"- Tu as réussi ta potion, Jilanthy, nous sommes immunisés, dit le Tauren en souriant.
- Tu vois ? Tu as des doutes sur tes propres capacités. Tous les deux savions que tu réussirais. Et ce sera pareil pour tes amis.
- Les Trolls sont résistants, et plus jeunes que le vieux Tauren que je suis.
- Et que le encore plus vieux Elfe que je suis.
- Merci, Shandos, s'inclina la Trollesse avec respect.
- Bien, repose-toi maintenant, nous finirons tes entraînements cet après-midi, et après, tu retourneras auprès des tiens avant de partir en Tanaris. Envoie-nous un message et nous préviendrons l'orque pour qu'elle organise ta venue."

La druidesse acquiesca et prit congé de ses maîtres. Bientôt, elle pourrait faire subir le rituel à ses soeurs et frères d'armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wa'ai
Admin
avatar

Localisation : Hutte des Tarides
Rôle : Grande prêtresse du makoa loa

MessageSujet: Re: Le venin du ravasaure   Sam 23 Juin 2018 - 13:22

De retour en Durotar, Jilanthy prévint les Héritiers qu'elle était prête à leur faire passer son rituel de venimancie afin que ceux qui le désirent puissent s'immuniser aux toxines de son ravasaure peau-de-venin, Jibjib. En effet, Jilanthy devrait se rendre prochainement dans le Sud de Kalimdor, concernant la situation de Silithus et l'activité silithide, mais elle ne pouvait faire suivre son reptile là-bas. Aussi Sala'jin et Acrae se portèrent volontaires pour s'occuper de Jibjib en son absence, mais encore fallait-il pour cela qu'ils puissent l'approcher sans risque de contact mortel !


Rassemblés sur une des îles de l'archipel sombrelance, Jilanthy expliqua le rituel qu'ils allaient subir. Elle-même avait été confrontée très jeune à ce procédé afin de pouvoir toucher son ravasaure sans y succomber. Son grand-oncle lui avait inoculé une dose à laquelle son corps de jeune trollesse devait résister et purger en s'y adaptant avec succès. A présent, son grand-oncle n'était plus, mais elle s'était entrainé à reproduire le rituel en s'aidant de soins druidiques naturels afin d'accélérer le processus. En théorie, la durée du rituel d'immunisation pouvait durer plusieurs jours et nuits de souffrances atroces, mais elle espérait qu'avec l'aide du makoa loa ainsi qu'aux esprits-loas des arbres et des îles, il serait plus rapide.

Jilanthy s'entailla la paume d'une main pour préparer une pâte avec son propre sang, immunisé au venin, puis l'appliqua sur les visages d'Acrae et Sala'jin sous la forme de divers symboles. S'installant contre le tronc d'un grand palmier, les deux trolls burent ensuite chacun une fiole de potion contenant divers ingrédients, dont du venin issu de Jibjib, avec une appréhension grandissante. Soit ils s'immuniseraient, soit ils périraient.

La douleur des toxines hémolytiques leur brûla l'intérieur comme si leurs entrailles se liquéfiaient, puis de terribles migraines achevèrent d’assommer leurs esprits. Aidée par Jum'sha, Jilanthy veilla sur eux durant tout le processus d'absorption et de défense de leurs corps. La druidesse appela ses pouvoirs naturels, puisant dans la force des arbres et de la vie de l'archipel pour aider les deux trolls à régénérer les dégâts causés par le venin. Ce fut une épreuve difficile faite de gémissements pitoyables, de fièvre brûlante, de corps tétanisés sous l'affliction et d'inconscience. Leur état inquiéta plus d'une fois Jilanthy et Jum'sha qui s'efforçaient de les soulager avec leurs maigres moyens. Mais au bout de longues heures de combat contre le poison mortel, les prières de Jilanthy et la capacité de régénération trolle triomphèrent des toxines.

Le temps qu'ils reprennent leurs esprits, se rafraichissent et soient en état de se relever, l'aube était proche. Ils avaient réussi à éliminer la dose de venin de leur corps, mais étaient-ils à présent immunisés à leur prochaine exposition aux sécrétions cutanées de Jibjib ? Il n'y avait qu'un seul moyen de le vérifier. Tour à tour, ils tendirent les mains vers le ravasaure... et n'en subirent aucune conséquence !

Ils étaient à présent aptes à s'occuper de Jibjib quand Jilanthy partirait pour le Sud.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoires-trolles.forumactif.com
 
Le venin du ravasaure
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Héritiers du makoa loa :: Vies de trolls :: Histoires autour du feu-
Sauter vers: